Publié dans Senza categoria

25 mais on dirait pas !

Tout a commencé il y a 25 ans et mois j’étais pas encore là ( suis arrivée quelques mois après 😉) . Il y a 25 ans une petite souris américain nommé Mickey est venue conquérir Paris.


C’est n’est pas une lesson d’histoire ce post, je ne suis pas  là pour vous raconter le développement de la premiere destinations d’Europe , je veux parler  de l’événement du siècle, ou pour mieux dire du quart de siècle. 

Cette année, le 12 april a été l’anniversaire de nous tous Cast Member, on a tous fêté nos 25 ans.  

Et on les à feté comme il fallait ! 🙌🏻🔝🎉
C’était émouvant. Pas d’autre mot pour les décrire, j’avais les larmes aux yeux car je savais j’étais en train de participer à quelque chose de énorme et remarquable, j’étais là.  Je suis plus sur le parc, loin de ma adoré Main Street et des costumes début XIX siècle,  je travaille maintenant aux quartiers administraves et bien sûr c’est cool et laisse les personnes impressionnés mais le parc, l’action, la fatigue, les queues interminables me manquent terriblement. La magie me manque. Alors je pouvais pas rester enfermée dans mon bureau ce 12 avril, je devais absolument être au parc et donné ma contribution à cette Grand Célébration.


Si vous avez vu la vidéo du flash mob , moi, j’étais là. Début de 4 heure du matin, j’ai mis tout mon esprit et mon entousihasme pour descendre les escaliers du château avec tous les autres collègues, suivant les pas de la chorégraphie que j’avais appris le jour avant, rigoureusement habillée en bleu, couleur du 25 eme.

J’ai retrouvé mon Parc, mon château, ma magie que en bureau je ne aperçu pas. J’ai rigolé avec les enfants, les adultes, les jeunes comme j’aimais faire une fois. Ce matin là c’était moi la star de la parade. Et j’ai pleuré devant à toutes ces têtes heureuses et amusées, car j’ai encore une fois  bien  fait mon travail, j’ai rendu les gens  joyeux, j’ai remplit de joie leur cœurs tout en remplissant le mien aussi.  

Pendant ces trois ans de travail chez la souris, j’ai donné tout mon âme mais c’est encore plus ce que j’ai reçu en retour. J’ai grandi, j’ai joui, j’ai aimé comme pas possible. J’ai appris à me connaître et à savoir ce que je veux , c’est ici ou j’ai appris quelle genre de personne je veux devenir. Voilà pourquoi je pouvais pas rester indifférente aux célébrations du 25eme, c’était trop important pour moi remercier ce monde à part  pour tout ce que m’a apporté. Car pour moi, que petite fille j’avais jamais été à Disneyland, ça est devenu beaucoup plus qu’un Parc à thème, beaucoup plus qu’un travail, beaucoup plus qu’une entreprise. Des fois je la hais, de fois je l’adore tellement que je peux pas imaginer de partir. Désormais c’est une partie de moi, un parti de mon parcours  et moi aussi je voulais laisser un signe sur son parcours.

Si c’est pas ça, la magie ! 🌟🌟✨✨

Publié dans Disneyland guide by a blonde Cast Member, Français, My life in Disneyland Paris, Travel, 中文

好久不见 

…Ça fais long temps…

Coucous tout le monde ! Je suis vraiment désolée si j’ai pas été très active dans les derniers mois mais j’ai été vraiment occupée comme j’ai eu un nouveau boulot toujours aux royaume enchanté de Mickey. 

Et donc aujourd’hui je reviens pour confirmer que je suis toujours là avec des événements superbe à vous raconter ! Prochainement sur ces écrans…  Le 25 anniversaire de Disneyland Paris à travers les yeux d’une Cast Member et Un magnifique week-end à Lyon suis la pluie ☔️ 

Voilà en photo un morceau de ce que vous allez voir bientôt 


Ça vous plaît ? À très vite alors ! 

Publié dans italiano, My life in Disneyland Paris, Travel

Una valigia piena di dubbi o  di sogni ? 

C’è chi ci compiange come poveri sventurati che non hanno avuto scelta, chi ci ammira per il nostro coraggio e chi ci addita e accusa di aver abbandonato irresponsabilmente  quello che c’era di più importante, il nostro paese. Tra chi ci chiama  poveri, grandi o stronzi noi giovani italiani stiamo tornando ad essere un popolo di espatriati e di migranti, come decenni fa ci allontanino dal nostro pertugio sicuro per cercare occasioni che il nido non ci offre. Lo hanno fatto i nostri nonni e ora ora lo facciamo anche noi.  

Non é facile per niente, ancora più della valigia pesa il fardello della scelta, sarà quella giusta ? Vale  davvero la pena di lasciare il porto ed andare incontro all’incertezza ? Forse é meglio restare qui e continuare a provare , no ?  Per due anni vi ho raccontato le mie trasferte parigine con la consapevolezza che alla fine sarei tornata all’ovile, che la magia é frivola e volatile , che avevo una laurea da prendere e quindi volendo o no su quel maledetto Parigi/Roma dovevo salirci. Ma adesso mi trovo a pensare che il biglietto di ritorno potrei anche non prenotarlo , che stavolta non sono partita per tornare. Mi pongo tutte le domande necessarie , mi sono chiesta se davvero non ci fosse nulla per me in Italia, se valesse la pena lasciare tutto per un lavoro che non è quello per il quale ho studiato, in un paese la cui lingua non è quella in cui sono laureata . Se sono pronta a vedere la mia famiglia chissà quando mi ricapiterà e a pensare a quanto mi manca mio fratello ogni volta che vedo un gadget di Star Wars.

Non è facile trovare una risposta a certi dubbi ma aiuta sapere che il mio futuro in Italia non riesco a vederlo ma qui si . Qui riesco a fare progetti a lungo termine, riesco a immaginare in domani . Non necessariamente nella stessa azienda ma nello stesso Paese e con la stessa persona,si .Mi trovo bene, meglio di quanto non mi sia mai sentita a casa. Non ho da recriminare nulla nemmeno ai grandi classici delle rivalità tra Italia e Francia; amo i formaggi francesi, adoro i  vini, ho vissuto 4 anni a Roma e non mi posso certo lamentare dei trasporti dell’Île-de-France. Perfino i francesi mi sono simpatici, di uno ne sono perdutamente innamorata (sarà perché é anche cittadino italiano?). Non mi sento fuori posto, o vuota o apatica com’ero a casa mia . Qui la mia vita scintilla, é come la voglio io, sento che posso essere davvero io, quella che ho sempre voluto essere ma che non ha mai avuto l’occasione di uscire , circondata com’era da spazi opprimenti e scoraggianti. É una boccata d’aria fresca, un’appagante senso di libertà , senza più vuoto nel cuore e senza perdere piano la piano la speranza, senza temere di restare con mamma e papà con la passeggiata del cane come momento catartico della giornata.  Il vuoto é colmato da una frizzante pienezza. 

Una volta resami conto di tutto questo, le risposte arrivano da sole e la scelta non è più difficile . É qui che voglio stare, in questo paese che mi ha accolto con molto più entusiasmo di quanto mi aspettassi , che é diversissimo dal mio ma quasi identico sotto certi aspetti,  un paese al quale sarò infinitamente grata perché mi ha regalato  delle meravigliose sorprese. E forse un giorno tornerò in Italia, forse no o forse sì . Quella sarà un’altra scelta, un’altra serie infinita di dubbi da vedere in seguito, tornerò quando avrò trovato quello che mi manca; ed é qui che lo voglio cercare .  

Publié dans Blog Angel, Français

Blog Angel #3: La ou j’habite 

Nous voilà avec la troisième aventure bloguesque de Blog Angel et je peux pas croire que on est déjà trois moi que mois que ma jolie Cécile et moi on est en binôme.

Le thème du moi qu’on a choisi est La ou j’habite ma la que j’ai déjà parlé de mon pays, on a bien pensé de parlere de notre chez nous d’un faisôn différent. Pas des longs et ennuyant articles sur la beauté et l’histoire et les sentiments que notre pays nous suscite mais  on s’est posé  dix questions chacune pour mieux connaître l’une la ville de l’autre.  

Donc voilà je vous présent mon pays par les questions que m’as posé Cécile :

1. Comment s’appelle ta ville ?

2. Dans quel(le) pays/région se trouve-t-elle ?

3. Est-ce que c’est à la campagne où à la ville ?

4. Que aimes tu y faire ?

5. Quel est ton endroit préféré dans ta ville ?

6. Si je venais, où me conseillerais -tu d’aller ? Que devrais-je visiter ?

7. Tu y a toujours vécu ? Si non, depuis combien de temps es- tu là ? 

8. Préférerait – tu rester ou bien vivre ailleurs ? 

9. À quoi est-ce que ça ressemble ?

10. Pour rapport à la ville dans laquelle tu à fait tes études, c’était loin ? 


Publié dans Senza categoria

Un journée à Paris avec une guide d’exception 

L’article d’aujourd’hui est la suite du billet qui vois trouvez  icisur les lieu de Paris ancore à découvrir. Je viens de ne visiter un plus une surprise avec mon chéri qui connais bien Paris et est passionné par l’histoire, je pourrais l’écouter toute la journée en parlant de ça, il est vraiment une guide magnifique. Mais ça c’est pas un blog romantique, c’est un blog de voyage sérieux et professionnel et je suis pas là pour vous raconter ma vie amoureuse mais vois présenter cette ville extraordinaire de mon point de vue. 

La première partie de la journée c’est passé au Château de Vincennes, mon chéri m’avait promis une journée de princesse et du coup m’a amené dans un château. 
  
Le château à été bâti au début de la guerre des cents ans par Jean II et terminé par son fils Charles V. Les rois de France habitent ici pour le XVI et XVII siècle, même Luis XIV résidait ici , avant de s’installer à Versailles.  Pendant la Révolution, Napoléon fait devenir Vincennes un grand arsenal militaire et à partir du 1948 il accueille les Archives Nationale du Ministère de La Défense et est un important lieu de la mémoire nationale.

Les chambres à visiter sons 14 et comme presque tous les musées de Paris la visite est gratuit pour les mineurs de 26 ans. À voir absolument c’est la terrasse d’où on peut admirer tout le château et la ville de Vincennes. 

   
 

Publié dans English, Let's get lost in Paris

Thanks God is Friday ( in Paris)

This first week in France has been far from I expected, it has been stressful, hard and not good at all, so when Friday came I was so grateful because I really need to cheer me up. 

I met a friend I knew two years ago in Disneyland who spent some days in Paris since she lives in London right now . We had an happy hour on the Seine ‘s rive gauche  just in front of Pont Napoleon. The weather is very agreeable here in Paris in these days and so everything was perfect. Last time we met, it was more then one year ago, so we had a lot of things to talk about! What are we doing now, our plans for the future, planning to visit each other again in Paris or in London for the first time. (I’ve never been in London and I know that’s terrible but I’ll recover as soon as possible)

 Edit    Edit   
I really needed a week end like this, a cheerful, relaxing après-midi entre filles to forgot about what went wrong this week and of course be stunned by the magnificence of this city. 

  

Publié dans Blog Angel, Senza categoria

Blog Angel#1.1 : « I find your lack of faith disturbing  » – lire aussi ma lettre à… 

Quand j’ai publié l’article Blog Angel sur la blogosphère j’ai confessé que j’avais pour la tête l’envie d’écrire un lettre à quelqu’un,  par contre j’avais de doutes par rapport à ça mais ma binôme Cecile m’as dit vas- y essaye le ! Alors je me suis lancée et je vais tout suite vous présenter l’article 1.1 du mois d’avril. C’est un billet un peut triste mais j’espère qu’il pourra être d’aide et des soutiens pour tous ceux qui ont besoin d’une motivation, d’un confort et d’un mot d’encouragement.  

  

Cher vous, qui n’avait jamais cru en moi,

Vous qui quand on était petits vous moquait de moi car j’étais la moi je sais tout et la favorite des profs , car j’étais timide et je restais toujours toute seule parce que j’avais peur de n’être pas aimée par les autres. À vous que me faisait sentir pas à l’haute et que me disait que mes rêves étaient trop grandes et que les filles comme moi n’arrivent jamais à rien .  j’avais pas le courage de faire ce que je voulais car tu vois les filles comme toi n’ont pas l’esprit pour la grande ville, pour étudier loin dans un grande et prestigieuse université. Reste ici, ça va mieux ! 
 

On te dira que tu n’y arrivera jamais, mais tu y arrivera
 

À vous, personnes si proche qui devait me soutenir, m’aider, m’aimer… Mais que parlait a mes épaules, qui me disait qui suis pas si intelligente et smart comme je veux faire semblant , que je suis nulle, que je sais rien faire et que n’obtiendra jamais rien dans ma vie. Ça m’a fait trop mal d’étendre vos mots, soit parce que vous n’avez pas eu le courage de le dire  vis-à-vis, soit parce que vous êtes les personnes que pour définition sont gentils, riches des sagesse, aimable avec vos petits-enfants . Mais le définitions ne sont pas toujours valable. Vous m’avez déçue mais j’ai qu’ un mots au vous dire.

  

Merci
.

Oui, pas de gros mots, pas de vulgarité mais franchement juste merci.

Merci car vous m’avez donné la force pour réussir dans mes buts , pour aller toujours avant avec le regard fièr, pour vous démontrer que vous vous trompez, je peut avoir tout ce que je veux , je peut faire tout ce que je veux et personne peut me dire le contraire ! J’ai que 24 ans mais pour l’ instant j’ai réalisé presque tous mes objectifs, mes short term goals  et réalisera beaucoup d’autres dans le futur. Je veux pas devenir comme vous, des personnes tristes et jalouses.

C’est pour ça que je vous remercie du fond de mon cœur, car je suis supérieure à la haine et car votre manque de confiance en moi c’est transformé dans le plus grand cadeaux , la confiance en moi – même. 

Vôtre chère incompétente  Diletta 

Finissons avec un peu d’ironie mes lecteurs, alors je vous laisse avec le mot de Un personne qui a beaucoup à dire sur la manque de confiance ….